Concours d'entrée en école d'ingénieur, mode d'emploi



Si l’on parle indistinctement de concours, le terme recouvre des procédures variables, qui peuvent être utilisées de façon exclusive ou combinée.

Admissibilité, admission, intégration. La phase d'admissibilité  permet d’effectuer une première sélection entre les candidats. Celle-ci peut s’opérer sur dossier (contenant les bulletins de notes, des lettres d’appréciation d’enseignants…) ou à l’issue d’une série d’épreuves écrites.

Les candidats qui présentent les meilleurs dossiers ou qui ont obtenu une note minimale aux écrits sont déclarés admissibles et convoqués pour la 2e étape, dite d'admission, qui consiste le plus souvent en une ou plusieurs épreuves orales.

L'intégration est proposée en tenant compte du rang de classement du candidat à l’issue des épreuves, de ses vœux (liste des écoles par ordre de préférence) et du nombre de places offertes. Dans le cas des écoles en 5 ans, elle est subordonnée à l’obtention du bac et dans celui des admissions parallèles, à l’obtention du diplôme requis (BTS, DUT, licence…).


Concours communs et banques d’épreuves. Beaucoup d’établissements se sont regroupés pour organiser leur sélection en commun. Les bacheliers S qui s’inscrivent au concours commun Geipi-Polytech ont ainsi accès à 27 écoles d’ingénieurs universitaires. Ils ne présentent qu’un seul dossier et ne planchent que sur une seule série d’épreuves, pour un coût unique.


D’autres écoles utilisent les concours communs comme banque d'épreuve ou banque de notes. Elles choisissent alors tout ou partie des épreuves, et peuvent en modifier les coefficients. Les candidats doivent préciser au moment de l’inscription les écoles qu’ils choisissent et régler pour chacune d’elles les frais de concours.


Les concours post-prépa

La saison des concours commence au printemps de la 2ème année de prépa. En général, un élève de CPGE passe 3 à 4 concours communs, lui ouvrant les portes de plusieurs dizaines d’écoles d’ingénieurs.


Marathon d’épreuves. Les écrits, en avril ou mai, portent sur le programme des 2 années de prépa. Beaucoup de concours prévoient 2 épreuves de maths et 2 de physique. Pour ceux qui passent le cap de l’admissibilité, toutes les matières sont à nouveau évaluées à l’oral en juin et juillet.


Des vœux à l’intégration. Les candidats établissent, par ordre de préférence, la liste des écoles qu’ils souhaitent intégrer sur le site www.scei-concours.fr.

Ceux qui sont classés à l’issue des oraux reçoivent début août une première proposition d’affectation. Ils peuvent l’accepter ou bien attendre les propositions suivantes qui seront faites entre la fin août et la mi-septembre.